The Open Road: Photography and the American Roadtrip

Informations supplémentaires


Bandes d’asphalte et de béton, déserts de rocaille, station-service, motels devinrent dans les années 1950 les nouveaux éléments d’une grammaire visuelle qui façonna notre perception de la culture américaine. L’oeuvre mythique de Walker Evans (American photographs, 1938), considérée comme fondatrice a ouvert la voie à de nombreux photographes comme en témoigné l’editing époustouflant de ce livre. Il dresse un panorama des représentations de l’espace américain, multipliant les approches en convoquant aussi le regard de photographes européens ou asiatiques.
Attention, cette édition est en anglais, l’édition française se nomme: Road Trips.

Tous les prix sont approximatifs et peuvent varier en fonction du pays d'où vous achetez.